La planification familiale :


Le centre de planification familiale est un espace de prévention, d’accueil et d’accompagnement pour toutes les questions liées à la vie sexuelle et affective. Il est ouvert à tous, sans discrimination. Chacun peut y parler librement, avec la certitude d'être entendu et aidé sans être jugé, dans la plus stricte confidentialité et dans le respect de ses convictions et de ses choix.


L’accueil est une mission à part entière du centre. La première rencontre permet de clarifier la demande, de donner des informations de base et peut mener ensuite à une consultation spécifique. Les demandes les plus courantes concernent la contraception, la pilule du lendemain, le test de grossesse, les tests de dépistage du sida et d’autres maladies sexuellement transmissibles, le questionnement sur l’identité sexuelle, les problèmes sexuels, les difficultés familiales ou relationnelles, la violence familiale ...



Contraception et IST :


Le centre d’orthogénie et de planification familiale propose des consultations gynécologiques à orientation contraception et prévention des infections sexuellement transmissibles. Les consultations médicales, la délivrance des contraceptifs et le dépistage des infections sexuellement transmissible sont anonymes et gratuits pour les mineures et les personnes désirant garder le secret; gratuits pour les patientes sans couverture sociale. Ils sont remboursés à l’hôpital par le département du Val de Marne.

 

 

 



Les interruptions volontaires de grossesse :


Toute l’équipe est formée à l’accueil des demandes d’IVG et à l’accompagnement des personnes dans leur prise de décision.
La loi française permet l’interruption volontaire de grossesse jusqu'à 14 semaines d’absence de règles (12 semaines de grossesse). Un délai de réflexion de 7 jours est obligatoire entre la première consultation médicale et la réalisation de l’IVG. Il peut être raccourci à 48 heures entre 12 et 14 semaines d’absence de règles. Un entretien psycho social n’est obligatoire que pour les mineures. L’autorisation des parents n’est pas obligatoire pour les mineures.
L’IVG est remboursée par la sécurité sociale à 80%, certaines mutuelles remboursent les 20% restant. Elle est gratuite pour les mineures sans autorisation parentale.


Le centre d’IVG de l’hôpital Bicêtre pratique les IVG jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée (absence de règles) et propose les trois méthodes d’interruption de grossesse médicamenteuse, chirurgicale sous anesthésie locale, chirurgicale sous anesthésie générale. FICHE TECHNIQUE IVG

La méthode est décidée avec la patiente en fonction du terme de la grossesse, de sa préférence et des éléments du dossier médical. Nous pratiquons l’aspiration chirurgicale avec anesthésie locale ou anesthésie générale. Pour faciliter l’intervention nous donnons un médicament qui assouplit le col. Un implant contraceptif ou un dispositif intra utérin (stérilet) comme contraception, peuve être posé le jour de l’intervention.


Quelques repères :

Jusqu’à 7 semaines d’aménorrhée la méthode médicamenteuse est le plus souvent proposée, avec ou sans hospitalisation d’une demi journée.
Entre 7 et 9 SA les deux méthodes sont possibles mais nous proposons plus volontiers l’aspiration.
La méthode médicamenteuse se fait toujours avec une hospitalisation.
Après 9 SA, l’IVG se fait par aspiration.